challenge Saint-Laurent

Une idée folle naît, en 1986, dans l’esprit de Raphaël VAN VLODORP : construire un voilier de sport, de type catamaran, selon les techniques les plus récentes des chantiers navals.

Etudiants, professeurs (de l’Institut d’Enseignement Supérieur Saint-Laurent) s’associent à son projet. Grâce à l’aide financière et technique de Siemens Computers, du Comptoir d’Escompte de Belgique ainsi que du Ministère des Technologies Nouvelles, le « Challenge Saint Laurent » a pu voir le jour.

 

Ce dernier a, d’ailleurs, en 1989, participé aux
24 heures de Nieuport, la plus grande régate de
Belgique

 

Longueur de la coque : 8,50 m
Longueur de la flottaison : 8,40 m
Largeur maximum : 5,50 m
Tirant d’eau : 0,55 m
Tirant d’air : 14 m
Poids à vide : 850 kg